Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Les Conférences

 

 

 

De la rentrée d'octobre au mois d'avril, la Société organise

une réunion mensuelle

de tous ses membres, de 14h30 à 17h, dans l'enceinte de l'auditorium de la médiathèque Louis Aragon. Les sujets très variés, qu'un support iconographique agrémente souvent, sont exposés par des conférenciers membres de la Société ou extérieurs, sous la seule responsabilité des auteurs.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

« La Sarthe sous les bombes »

Alain Moro

 

2020 la sarthe sous les bombes

 

 Bien que bombardée à 33 reprises par l’aviation alliée, la ville du Mans a subi  peu  de   destructions tant matérielles qu’humaines. Les premiers  bombardements  furent opérés   le 4 mars 1943 sur la gare de triage

 Le 9 mars les ateliers de l’usine Renault, puis le terrain d’aviation et l’usine voisine   "Gnome et Rhône"qui fabriquait des moteurs d’avion firent partie des cibles.

 Ces opérations visaient des zones stratégiques toutes situées à l’extérieur et au sud de   la  ville, zones que les habitants vont chercher à quitter.

 Malgré tout, le 7 mars 1944, les bombes touchèrent le carrefour Mariette-Bollée. Le   dernier bombardement se déroula, le 6 août 1944, deux jours avant la libération de la ville, dans le quartier de Sainte-Croix-boulevard du général de Négrier.

 

2020 02 avions

 

2020 02 le pont en X

 

RUE de la mariette

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

182 ans d'histoire de l'école Sainte Croix à l'établissement saint Charles - Sainte Croix

Jean - Noel Lesellier

 

couverturelivresaintecroixokhd__075023600_1439_10122018(1)

 

 

L’établissement scolaire, connu sous le nom d’établissement Saint-Charles – Sainte-Croix depuis 2013, est le fruit d’une longue histoire qui a commencé en 1836.

L’abbé Basile Moreau a tout d’abord créé un pensionnat primaire.

Cette école, appelée Notre-Dame de Sainte-Croix, devient en 1850 un collège de plein exercice préparant au baccalauréat. Mais, confrontée à des difficultés financières, la congrégation des pères de Sainte-Croix, fondée par le père Moreau, ferme l’établissement en août 1868. Les bâtiments sont vendus. À l’initiative de l’évêque du Mans, Mgr Fillion, les jésuites, incités par le pape Pie IX, rouvrent l’établissement en octobre 1870. De 1870 à 2013, Sainte-Croix a considérablement évolué. Il a d’abord connu l’occupation prussienne en 1870, puis l’interdiction des jésuites en 1881, l’expropriation en 1911 avec un premier déménagement  rue Prémartine, dans le couvent désaffecté des capucins. Réquisitionné fin  1914, il s’installe au bout de l’avenue Bollée où il est encore actuellement.

Durant ces périodes, de nombreuses constructions ont été réalisées pour faire face à une demande accrue, notamment de familles extérieures à la Sarthe qui souhaitaient mettre leurs garçons en pension chez les jésuites en raison de leur réputation de formateurs.

En 1969, Sainte-Croix devient lycée en cédant ses classes de collège à l’institution Saint-Louis et en recevant de ce dernier, les classes de second cycle. À partir de 1977, il ferme progressivement son internat et devient mixte. En 2011, Il intègre ce qui reste de l’Institution Sainte-Anne devenue école primaire, située avenue Bollée. En 2012 les établissements Sainte-Croix (devenu lycée) et Saint-Charles, situé à proximité, avenue Bollée fusionnent.

Le pensionnat primaire de 1836 est devenu un établissement d’enseignement polyvalent, général, technologique et professionnel de la maternelle au bac + 3, mais sans collège (classe de la 6ème à la 3éme) accueillant plus de 1500 élèves et étudiants.

En février 2013, la Compagnie de Jésus abandonne la tutelle de l’établissement au diocèse du Mans. Les jésuites étaient confrontés à une baisse de leurs effectifs et s’orientaient vers les pays en voie de développement. L’établissement Saint-Charles – Sainte-Croix s’inspire encore aujourd’hui de la pédagogie jésuite : présupposé de bienveillance, cura personalis, (attention personnelle à chacun), Magis (faire plus et mieux), méthode de la relecture, travail de groupe, apprentissage de la responsabilité, importance accordée aux sports d’équipe et au théâtre, discipline personnelle, etc…

Aujourd’hui, l’établissement Saint-Charles – Sainte-Croix est réparti sur 3 sites : une école maternelle et primaire dont l’entrée principale est située rue de Malpalu, un lycée général, technologique et professionnel auquel on accède par la rue Antoine de Saint-Exupéry (anciennement rue des Vignes), un « campus sup » qui regroupe les formations supérieures au bac tant en formation initiale qu’en alternance, installé avenue Bollée. En janvier 2020, d’importants travaux immobiliers ont démarré sur le site situé rue Saint-Exupéry et dureront jusqu’en 2022. Ils se situent dans le prolongement de l’extension de la construction des nouvelles salles d’équipements sportifs, entrées en service en 2018. 

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦ 

 

Archives des conférences 2019

 

Archives des conférences 2018

 

Archives des conférences 2017

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦ 

 



28/02/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres