Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Billet du Président

 

 https://static.blog4ever.com/2015/02/794874/J-P.-Epinal--2-.JPG

Le billet du président

 

 

À force d’avoir été évoqué à travers sa production et son atelier emblématique, Gustave Cosson ne serait-il pas devenu l’arbre qui cache la forêt, en laissant dans la pénombre ses confrères du XIXe siècle ?

C’est pour tenter de répondre à cette question qu’a été concocté ce volume spécial, conçu comme une fresque retraçant les cinquante premières années de la photographie mancelle. Un demi-siècle, temps suffisant pour que les humains, émerveillés d’abord par l’apparition du daguerréotype, ne deviennent accoutumés à la photographie puis « blasés par sa vulgarisation », pour reprendre les termes de Nadar…

L’occasion était belle pour Sciences et Arts d’adopter un nouveau format, plus attractif, offrant un confort supplémentaire de lecture et permettant de présenter des clichés qui ne soient pas réduits au format timbre-poste (même si Gustave Cosson en produisit de tels !).

Enfin, aux yeux de l’auteur de ces lignes, réaliser une étude du petit monde de la photographie, si documentée soit-elle, ne suffisait pas. Il fallait également tenter d’appréhender l’univers de ces hommes et de ces femmes qui ont fréquenté les ateliers : l’attente dans les salons, à la recherche d’un maintien ou d’une physionomie que l’on oubliera en présence de l’objectif, la pose conditionnée par le talent de l’artiste, l’impatience enfin de pouvoir contempler, souvent pour la première fois, sa propre image au format carte de visite.

Très vite, les tirages gagneront la demeure, décoreront une pièce ou  bien prendront place dans un album ; on en fera bénéficier le cercle de ses relations. Une fois les intéressés disparus, ils s’en iront au grenier de la mémoire, puis sombreront dans l’oubli.
Aux esprits chagrins qui souriront de ces pratiques bourgeoises et surannées, on rétorquera qu’à l’heure du numérique et des réseaux sociaux, un narcissisme, autrement insidieux, s’est emparé d’autres sphères…

Bonne lecture à tous.

 

 

                                                                                                                               Jean-Pierre EPINAL

 

                      P1040959.JPG


 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                  

 


 


 

 

 



01/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres