Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

29- Joseph-Auguste-Emmanuel Rottier de Moncé, 1789

 

 

Joseph-Auguste-Emmanuel Rottier de Moncé

1789

 

par Gérard Blanchard

 

 

     Joseph, Auguste, Emmanuel Rottier de Moncé (1751–1843) né au Mans (Saint-Vincent) était le fils de Marin Rottier de Madrelles, secrétaire du roi et receveur des décimes du diocèse, qui avait acquis le comté de Belin. Bachelier en Sorbonne, l’abbé Rottier obtint rapidement (1776) un canonicat en l’église collégiale de Saint-Pierre-la-Cour.

 

    En 1785, alors que la disette sévissait en ville, il fut choisi comme syndic du bureau de charité. De 1781 à 1787, Joseph Rottier assuma les fonctions de secrétaire perpétuel du Bureau d’agriculture du Mans après le décès de Véron du Verger.

 

     C’est en cette qualité qu’il rédigea un important ouvrage qui constituait une synthèse des travaux du bureau durant les quatorze premières années de son existence (466 séances).

 

https://static.blog4ever.com/2015/02/794874/Rottier-de-Monc---table.JPG

 

Il en devint le directeur pour l’année 1789.

 

https://static.blog4ever.com/2015/02/794874/Rottier-de-Monc----portrait.JPG

 Vie Mancelle et Sarthoise n°367

   

     Franc-maçon, fortuné, adepte des idées nouvelles, il prêta le serment à la Constitution Civile du Clergé. Arrêté et emprisonné à la Visitation en 1793, il fut vite reconnu patriote et relâché. Quelques années plus, tard, il apparaît « fiché » dans les dossiers de la préfecture comme « un homme tranquille, infiniment estimable qui n’a qu’un reproche à se faire c’est d’avoir refusé les places qui lui ont été présentées, parce qu’il était dans le cas d’y faire le bien ».

 

     Héritier du titre de comte de Belin et de Vaux, devenu chanoine de la cathédrale du Mans, l’homme était considéré comme l’un des plus riches ecclésiastiques du diocèse. Retiré sur sa terre du Belinois, il était reconnu comme un généreux bienfaiteur des églises de sa région.

Il mourut en son château du Plessis de Richelieu, en 1843 à l’âge de 92 ans.

 

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

 

 



30/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres