Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

65- Armand Bellée, 1878

Armand-Pierre-Vincent Bellée

1878

 

par Gérard Blanchard

 

       Armand-Pierre-Vincent Bellée naît à Catteville (Manche) le 16 juillet 1827 dans une famille de modestes paysans. À l'issue de ses premières années d'école, sa vive intelligence et sa facilité à comprendre et à retenir le font échapper au métier d'agriculteur, destin qui lui était tracé. Une opportunité lui permet d'obtenir un poste de maître-adjoint face aux élèves du premier âge dans un pensionnat proche de son village, tout en commençant des études classiques. Nommé à l'école communale de La Ferté-Macé, il devient rapidement professeur de sciences à l'École Normale et au lycée d'Alençon, puis à l'École Normale de Saint-Lô.

     En 1859, Armand Bellée arrive en Sarthe en qualité d'attaché à l'inspection académique. Ses talents d'administrateur sont très vite remarqués par les autorités locales puisque, deux ans après son arrivée, il est promu employé, puis directeur-adjoint au cabinet du préfet.

      En 1869, le poste d'archiviste du département de la Sarthe se trouve vacant. Là, se révèle sa véritable passion. Il se lance alors avec persévérance dans le travail ingrat d'analyse et de classement de l'immense collection de matériaux historiques conservés dans son service. Séries après séries, avec l'aide de quelques collaborateurs, Armand Bellée rédige inlassablement ces inventaires si utiles aux chercheurs.

 

https://static.blog4ever.com/2015/02/794874/Armand--Bellee.jpg

     En parallèle, il publie de très nombreux articles dans la presse locale ainsi que des contributions dans le bulletin de la Société d'Agriculture Sciences et Arts au sein de laquelle il a été admis en 1867 et où il assume le rôle de secrétaire. Ces études, très documentées, portent sur des sujets, des époques, des personnages... les plus divers, toujours relatifs à l'histoire locale. 

     En 1875, lors de la fondation de la Société Historique et Archéologique du Maine, il en est élu le premier président. Puis, le 12 avril 1878, il accepte la présidence de la Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe. Ce jour-là, dans son discours, Armand Bellée confesse :

"c'est l'honneur de ma vie d'avoir été placé simultanément à la tête des deux sociétés savantes qui renferment dans leur sein l'élite sociale et intellectuelle de ce pays."

     Il ne jouit de cet honneur que très peu de temps puisqu'il décède sept mois plus tard, le 29 novembre 1878, à l'âge de 51 ans.

 

 

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊



30/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres