Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

51- Jean-François Quentin, 1840

Jean-François QUENTIN  

1840

 

par Gérard Blanchard

 

 

     Jean-François Joseph Quentin naquit au village de Fonteny proche de Château-Salins (Moselle) le 8 octobre 1770. Son oncle, le général Dumouriez l’entraîna à ses côtés parmi les volontaires de 1792 dans les armées du Nord, de Sambre et Meuse. Puis, lors de la disgrâce de son mentor, le jeune soldat fut un temps emprisonné par la Convention avant de réapparaître dans la cavalerie de Jourdan.

     Sa carrière se déroula ensuite auprès des généraux de l’Empire, en Italie, en Allemagne, en Russie… toujours dans des régiments de chasseurs à cheval. À la Restauration il fut chef d’escadron au  régiment de dragons de la Seine. Il prit sa retraite en 1826 avec le grade de lieutenant-colonel de cavalerie. Il resta un moment dans ce milieu comme employé au centre des remontes d’Alençon.

     L’ancien militaire fut admis en qualité de membre titulaire de la Société d’Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe en novembre 1837. Il s’y montra très actif en fournissant de nombreuses contributions sur des sujets les plus divers d’ordre technique, économique ou social (classement des forçats, numismatique, lutte contre la mendicité, répression du vagabondage, accueil des enfants trouvés, développement des chemins de fer, élevage des bestiaux…).

     Il fut élu à la présidence de la société le 10 décembre 1840, et occupa ce poste seulement cinq mois puisqu’il démissionna le 18 mai 1841.

Jean-François Quentin s’éteignit le 24 septembre 1845 en son domicile de la rue de Flore à Sainte-Croix (commune rattachée au Mans en 1855).

 

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

 



30/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres