Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Les sorties 2015 2016

 

 

 

     Une fois l'an, un samedi entier est consacré à la visite d'une ville ou d'un territoire rural de la région proche du Mans.

Visites de demeures seigneuriales, de manoirs privés, d'églises rurales et urbaines, de moulins, d'entreprises artisanales agricoles et industrielles, etc... ponctuent la journée coupée par un déjeuner au restaurant. 

 

 

NB : Les photos, éditées ici sous codage en empêchant la copie, sont mises à la disposition de nos membres sur simple demande par courriel.

 

                                                                            

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

       Le samedi 21 mai 2016, une quarantaine de sociétaires ont parcouru les petites routes sarthoises de Souligné-Flacé à Vallon-sur-Gée, se réservant une agréable halte-déjeuner au  milieu des fleurs du Relais de Malvoisine de Crannes-en-Champagne.

 

     À Souligné-Flacé, les propriétaires de l’actuel château des Épichelières et leur fille leur ont conté l'histoire de cette demeure construite par Richard de Fondville, quelques années avant la Révolution, sur l’emplacement d’une forteresse médiévale réaménagée en 1508 par Charles Guillard.

 

     L'Association des Amis de la chapelle Saint-Jean-Baptiste de Flacé, les a guidés dans la découverte de la petite chapelle d’origine romane, laissée à l’abandon et que son action a sauvée. Une suite d’enduits peints médiévaux, tels Saint-Martin et Saint-Nicolas,

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/chapelle-Flac---St-Martin---.jpg

 

 

   une statuaire de terre cuite, un retable de bois de 1718 signé Durand, déroulant les éléments de la Trinité dont le panneau central en terre cuite représente le baptême du Christ par Saint-Jean-Baptiste, constituent quelques-uns des vestiges d’un riche décor.

 

    La masse inachevée du château de Chanteloup, qui témoigne du vaste projet de construction débuté en 1595 par Nicolas Prieur, les a étonnés. L’ampleur et la qualité architecturale du grand escalier, en partie réalisé, sont surprenantes, ainsi que la longue façade de la cheminée de la cuisine élevée sur deux niveaux. 

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Chanteloup-21-mai-2016.-.jpg

C'est devant l'entrée de cette demeure et sous le regard de ses accueillants propriétaires que tous les participants se sont volontiers prêtés à la traditionnelle photo-souvenir.

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Groupe-sasas-21-mai-2016-.jpg

 

 

     La journée s'est terminée en apothéose à Vallon-sur-Gée par la visite privée du manoir du Petit Béru. Dans son écrin de verdure, le manoir définit un joli logis médiéval de la fin du XVe siècle, à la façade dotée d’une tourelle escalier, percée par trois travées. Remercions ses nouveaux propriétaires, sujets britanniques, pour la chaleur de leur accueil dans toutes les pièces meublées de cette maison-forte.

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Petit-B--ru-21-mai-2016-.jpg

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

   Dans le courant de l'année, la réunion mensuelle

du samedi après-midi peut faire l'objet d'une sortie intra ou extra-muros.

 

Découverte d'un lieu, d'un monument ou d'une exposition, la réunion se déroule sous la conduite d'un guide, membre de la Société ou extérieur.

 

 

 ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦  

 

 

Le 18 juin 2016, sous la conduite de François Le Doaré, nous avons admiré la récente restauration de la chapelle conventuelle de la Visitation située place de la République au Mans.

 

Le monastère de la Visitation du Mans est fondé en 1634 par Françoise de Froullay, comtesse de La Ferrière.

Après dix ans passés dans une maison de location, les sœurs font construire un couvent dans l’angle ouest de la place des Halles en surplomb de la Sarthe. Il est reconstruit de 1714 à 1722 selon un vaste plan régulier à trois ailes encadrant un cloître ouvrant sur un jardin.

La façade extérieure, très ornée, comporte un avant-corps dont les quatre colonnes corinthiennes jumelées encadrent le bas-relief de la porte d’entrée, représentant l’Assomption de la Vierge, et supportent un double fronton occupé par un Sacré Cœur entouré de la couronne d’épines, emblèmes de l’ordre de la Visitation.

Le grand emmarchement qui conduit à ce portail, ainsi que le petit escalier latéral, ont été ajoutés, du fait du dénivellement, par l’architecte Denys Darcy en 1865. 

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Visitation-nef.jpg

 

    

 

        https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Visitation.JPG

 

   

 

 

 

 

 

 

 

L’église est édifiée entre 1723 et 1737, selon la conception de la sœur Anne-Victoire Pilon (1664-1751) et de l’entrepreneur Mathurin Riballier. Elle se compose d’une nef de deux travées, d’un court transept aux bras concaves et d’un chœur d’une travée terminé par un chevet plat.

Le tout est couvert de voûtes de tuffeau : voûtes d’arêtes dans la nef et le chœur, coupole dans la croisée. Une corniche formant coursière bordée d’un  garde-corps en ferronnerie ceinture la partie sommitale des murs. Le retable du maître-autel de forme arrondie, dessiné par la sœur Pilon, et construit de pierre calcaire et de marbre noir et gris, fut réalisé en 1751. Il comporte sur ses deux niveaux trois niches abritant des statues de terre cuite plus anciennes : une Vierge à l’enfant, sainte-Catherine et sainte-Barbe. Dans sa partie centrale, une toile, œuvre du peintre Jean Restout, glorifie, sous le regard du Père éternel, le Sacré Cœur de Jésus.

Trois peintures de forme circulaire, sur toile d’origine, occupent le centre des voûtes.

Dans la nef se succèdent une hostie au sein d’une couronne rayonnante, et un Sacré Cœur au milieu d’une couronne d’épines. Au centre de la coupole du transept la scène de l’Assomption a été refaite en 1865 par le peintre Jaffard.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

          L'après-midi du samedi 12 décembre 2015, Joseph Guilleux a proposé une visite-découverte de l'ancienne abbatiale Notre-Dame du Pré dont seule subsiste l'église, devenue paroissiale à la Révolution. Après avoir écouté, devant le clocher-porche du XIXe siècle, l'histoire de la fondation de l'abbaye, c'est avec grand intérêt que l'auditoire a suivi son exposé sur l'architecture romane de l'église avant de parcourir le chœur, son déambulatoire, la crypte... et d'admirer les modillons des chapelles en cul de four depuis le jardin aux hellébores en fleurs.

 

 

 

visite église N-D du Pré le 12-12-2015 (cl Beaudouin) ap recadrage.JPG

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Pour consulter les sorties  précédentes  cliquer sur le lien ci-dessous

 

   Archives des sorties 2015-2014   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



19/05/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres