Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe

Historique

Au milieu du Siècle des Lumières, alors que Diderot et ses amis élaborent l'Encyclopédie, le royaume de France fonde, dans certaines généralités, des Sociétés d'Agriculture qui, ajoutées aux nombreuses Sociétés Littéraires, Savantes, des Arts, de Médecine, vont constituer le creuset des idées nouvelles menant à la diffusion du savoir.

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Pr--sentation-Historique---Copie-pour-blog-2-.jpg

  

 

Historique de la Société du Mans

 

1761, 24 février : Le roi Louis XV, par arrêt de son Conseil d'État du 24 février 1761, fonde la Société d'Agriculture pour la Généralité de Tours, avec trois bureaux situés à Tours, Angers et Le Mans. C'est la première créée en France. Le bureau du Mans, pour la province du Maine, réunit 20 membres correspondants.

 

1761, mardi 14 avril : Date du procès-verbal de la première réunion tenue à l'Hôtel de Samson de Lorchère, lieutenant-général de la Sénéchaussée du Maine et ensuite à l'Hôtel de Ville. Un règlement est établi : les réunions sont hebdomadaires, avec plusieurs assemblées publiques annuelles. Le Bureau du Mans, bientôt réputé pour être l'un des plus laborieux du Royaume, se livre à des enquêtes, propose et diffuse des améliorations agricoles, domestiques, d'hygiène sociale et se préoccupe peu à peu des réformes dans l'État.

 

1771, 23 avril : Les deux premiers vétérinaires, envoyés par les soins du Bureau d'Agriculture aux nouvelles écoles de Lyon et Alfort, rentrent dans le Maine et s'y établissent : Augis au Mans, Le Boucher à Mamers. En 1780, le Bureau a ainsi formé six vétérinaires brevetés.

 

1785, 15 février : La Société fonde le premier Bureau de Charité du Mans qui est bientôt considéré comme un modèle d'organisation. La réputation du zèle de la Compagnie pour le bien public est faite depuis longtemps et solidement établie.

 

1793, 8 et 14 août : Décret supprimant toutes les académies et sociétés savantes.

 

1794, 25 mars : Le Conseil général de la commune du Mans décide la création d'une Commission consultative ou Bureau des Arts, formée de quelques anciens membres de la compagnie.

 

1795, 11 octobre : Elle s'élargit et prend le titre de Société Centrale de Correspondance des Arts, par arrêté du 19 vendémiaire an IV de l'Administration départementale.

 

1798, 13 septembre : La Société sauve la Cathédrale du Mans de la pioche des démolisseurs.

 

1799, 18 mars : La compagnie devient la Société Libre des Arts pour le Département de la Sarthe, dont les 21 membres résidants se répartissent en 3 sections : section des Sciences Mathématiques et Physiques ; section des Sciences Morales et Politiques ; section de Littérature et des Beaux-Arts. Les sections se réunissent séparément chaque mois et ont, dans le même temps, une séance générale. Une séance publique annuelle a lieu en présence des autorités constituées. La Société se livre à des études diverses, apporte ses lumières aux autorités, notamment pour l'établissement du Pont Napoléon, la distribution de l'eau potable au Mans, l'organisation du Musée minéralogique, elle contribue aux œuvres philanthropiques et étend sa sollicitude à tout ce qui est favorable aux intérêts de ses concitoyens.

 

1804 : La Société sauve les merveilleuses sculptures de l'abbaye de Solesmes en s'élevant contre leur déplacement et contre les mutilations envisagées à cet effet.

 

1817 à 1821: Reprenant les traditions du Bureau d'Agriculture, la Société publie une revue mensuelle pour répandre les principes d'économie rurale et domestique.

 

1826, 26 mai : La Société, autorisée par le Ministre de l'Intérieur, prend le titre de Société Royale d'Agriculture, Sciences et Arts du Mans ; l'agriculture étant redevenue l'une de ses principales activités. Elle organise des concours agricoles, s'intéresse au perfectionnement des instruments aratoires.

 

1828, 22 janvier : La Société établit le projet de création de la Caisse d'Épargne du Mans.

 

1833, 1er  janvier : La Société commence la publication d'un bulletin annuel de ses travaux qui se poursuivra jusqu'à nos jours, sans aucune interruption, même aux époques les plus troublées.

 

1834, 24 juin : La Société prend l'initiative de la première exposition des produits de l'Industrie départementale, laquelle, ouverte le 24 mai 1836, connaît un vif succès.

 

1839, 17 septembre :  Le Ministre de l'Intérieur approuve le nouveau règlement de la Société qui prend le titre définitif de Société d'Agriculture, Sciences et Arts de la Sarthe.

 

1851, 31 août :  La Société organise à la Halle aux Toiles une exposition des produits horticoles, fleurs, fruits et légumes.

 

1855, 30 juillet : La Société tient, dans la salle des séances du Conseil général de la Sarthe, des assises scientifiques pendant 4 jours. Ces assises comprennent des séances consécutives au cours desquelles sont présentées 22 communications. Ces congrès sont renouvelés à deux ou trois ans d'intervalle avec un égal succès.

 

1857, 24 octobre : La Société fait frapper 400 médailles d'argent pour servir de jetons de présence.

 

1869, 8 janvier : Les membres titulaires, limités à la Ville du Mans, sont étendus à tout le département, au-delà duquel il ne peut y avoir que des membres correspondants.

 

1878, juin-juillet :  La Société quitte le local de l'Hôtel de ville qu'elle occupait depuis 1761, pour s'installer au second étage du n°30, place de la République, dans l'ancienne maison de commerce de l'échevin Cureau ; la Ville assure l'indemnité de ce logement. Le 8 mars précédent, la Société avait établi un nouveau règlement académique.

 

1901, 28 septembre :  En vertu de la nouvelle loi sur les Associations, la Société fait à la Préfecture sa déclaration, elle est publiée au Journal Officiel du 11 octobre, p. 6.376.

 

1908, août-septembre :  La Société est transférée par les soins de la Ville au second étage des nouveaux bâtiments de l'annexe de la Caisse d'Épargne du Mans.

 

1922, 14 juin :  La Société est à nouveau logée, toujours par les soins de la Ville du Mans, au second étage de l'ancien évêché, rue de Tessé. Le transfert de la Bibliothèque est effectué par les soins de M. Ambroise Gentil, son président. La séance inaugurale a lieu le 8 octobre, en présence du Maire du Mans M. Castille.

 

1927, 14 juillet : Le Dr Paul Delaunay, président de la Société et Vice-président de la Commission des Musées, assisté de MM. Beloin, Hutrel et Lamoureux, membres de la Société, passent plusieurs années à classer les collections des galeries d'Histoire Naturelle des Musées du Mans, collections qui viennent d'être transférées de la Préfecture à l'Hôtel de Tessé. Le Dr Delaunay en établit le catalogue et en assure l'indispensable entretien. Ces collections d'une richesse considérable proviennent presque entièrement des dons et legs faits, depuis plus d'un siècle, par les membres de la Société. Il suffit de citer les noms de : Maulny, Le Dru, Drouet, Daudin, Cauvin, Ménard de la Groie fils, Lamoureux, Beloin, Monguillon, Déan-Laporte, Henry, Richard, etc.

 

1957, 13 octobre et 17 novembre :  Le président André Bouton fait adopter les statuts de la Société et assure son transfert au rez-de-chaussé de l'Hôtel de Tessé. Il accroît le recrutement de nouveaux membres et étoffe l'importance des publications, notamment les bulletins mensuels rédigés par Fernand Letessier.

 

1961, 15 octobre : Célébration du second centenaire de la fondation de la Société sous la présidence de M. Roger Blais, membre de l'Académie d'Agriculture.

 

1968, 24 octobre : La Société est reconnue établissement d'utilité publique.

 

1974, 13 janvier : M. André Bouton, nommé président honoraire, est remplacé à la présidence par le docteur Jean Lepart.

 

1989, 1er janvier :  La Société est transférée par la ville à la médiathèque Louis Aragon, au n° 9 de la rue Julien Pesche.

 

1992, 18 janvier : M. Philippe Bouton est élu président.

 

2004, 14 février : M. Philippe Bouton, nommé président honoraire, est remplacé par M. Joseph Guilleux élu à la présidence.

 

2011, 14 mai : La Société célèbre son 250e anniversaire en organisant la tenue d'un colloque présidé par Joseph Guilleux, son Président, au Carré Plantagenêt.

 

2016, 20 février : M. Joseph Guilleux, nommé rédacteur du bulletin mensuel, est remplacé par M. Jean-Pierre Epinal élu à la présidence.

 

 

 https://www.blog4ever-fichiers.com/2015/02/794874/Diapositive1-1-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 



16/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres